Les méthodes les plus courantes d’extraction du CBD sont l’extraction au dioxyde de carbone, l’extraction à l’éthanol (alcool), l’extraction aux hydrocarbures et l’extraction à l’huile. Ces procédés permettent d'extraire le CBD de la matière végétale.

Du chanvre à l'huile de CBD

Retournons un peu en arrière : la condition préalable pour obtenir des extraits de CBD de qualité est la plante de chanvre elle-même. Elle est utilisée depuis des millénaires à des fins diverses - que ce soit pour la fabrication de vêtements, comme aliment ou en médecine : les utilisations de cette plante miraculeuse étaient déjà très variées dans le passé. Aujourd'hui encore, les gens se passionnent pour l'énorme potentiel de cette plante. Les recherches croissantes autour du chanvre et de ses composants permettent de découvrir toujours plus de propriétés bénéfiques pour la santé. La plante de chanvre connaît en ce moment un vrai boom et son image change également.

Le savoir traditionnel associé au progrès scientifique

Il existe différentes méthodes d’extraction permettant d’extraire le précieux extrait de CBD très convoité. Outre le procédé lui-même, la plante de chanvre utilisée est déterminante pour l'extraction du CBD. Les variétés de chanvre commercial pauvres en THC rendent possible la production d’huiles ayant une teneur en CBD particulièrement haute et naturelle.

L’extraction de CBD – de la plante de chanvre à l’extrait

Pour obtenir le précieux extrait de CBD, le précurseur inactif CBDA (acide carboxylique CBD) présent dans la plante de chanvre doit d'abord être transformé en CBD actif. Car ce que beaucoup ne savent pas : Ce n'est que par la décarboxylation que les acides sont modifiés - le CBDA devient alors du CBD. Cette forme est plus efficace que le précurseur et fait l'objet de bien plus de recherches. C'est aussi la raison pour laquelle le cannabis est le plus souvent fumé. Fumer représente la forme la plus simple de décarboxylation [1].

Le processus de décarboxylation correspond à une opération de chauffage de la plante de chanvre. Il s'agit d'un processus chimique au cours duquel une molécule de dioxyde de carbone est séparée par des températures élevées.

Lors de l'extraction du CBD, l'extrait est séparé du reste de la matière végétale à l'aide de différents solvants.

Extraction du CBD - de la matière première à l'extrait

Pour obtenir des extraits de CBD de haute qualité et surtout de grande pureté, des processus complexes sont nécessaires. Nous avons analysé de plus près les méthodes d’extraction les plus communes avec leurs points forts et leurs inconvénients.

Les méthodes d'extraction du CBD

Extraction au dioxyde de carbone supercritique / Extraction au Co2

L'extraction au dioxyde de carbone supercritique, également connue sous le nom d'extraction au Co2, est probablement la méthode d'extraction la plus courante. Tout d'abord, il convient de préciser que le terme supercritique ne se réfère pas à la production, mais à l'état chimique du dioxyde de carbone.

Pour extraire le cannabidiol de la plante de chanvre, dans le cas de l'extraction au Co2 du CBD , on utilise du Co2 liquide afin de détacher le CBD de la matière végétale. La température est ensuite augmentée et la pression abaissée afin que le dioxyde de carbone revienne à l'état gazeux et puisse être séparé de l'extrait. Il ne reste plus que du CBD très concentré [2].

Bon à savoir : le procédé est également utilisé pour la décaféination du café.

Si l'on entre dans les détails, on peut distinguer deux méthodes d'extraction du Co2 :

  • L'extraction au Co2 supercritique/supercritique
  • L'extraction au Co2 sous-critique

L'extraction au CBD Co2 sous-critique est particulièrement douce. Cependant, en raison de la basse température et de la basse pression, plusieurs opérations d'extraction sont nécessaires. Des processus doux peuvent être recommandés si les précieux terpènes doivent être conservés.

La production par extraction au dioxyde de carbone est sûre et non toxique par rapport à d'autres procédés. Elle permet de produire des huiles de CBD avec une teneur en CBD particulièrement élevée. Une étude montre que c'est justement le procédé au Co2 supercritique qui permet d'obtenir des extraits à forte concentration en cannabinoïdes [3].

Avantages et inconvénients de l'extraction au CO2

Avantages

Inconvénients

Production d'extraits particulièrement purs Procédé de fabrication coûteux
Pas de résidus de solvants Possible activité biologique réduite
Concentration élevée de CBD Nécessité de connaissances d'experts
Sûr et efficace  

CBD Extraction au Co2

Extraction à l’éthanol

L'éthanol, également connu sous le nom d'alcool éthylique est un alcool à brûler. Cet alcool hautement explosif est également utilisé pour l'extraction du CBD. Pour ce faire, la plante de chanvre baigne quelques jours dans l'éthanol et absorbe l'alcool éthylique. Le mélange est ensuite filtré et il en ressort un éthanol enrichi en CBD. En chauffant, l'éthanol s'évapore et l'extrait de CBD en résulte. Non seulement l'éthanol extrait le CBD, mais aussi la chlorophylle, ce qui explique pourquoi l'huile de CBD obtenue par une extraction à l'éthanol peut avoir un goût d'herbe fraîchement coupée.

Pour les personnes dont le système immunitaire est faible, l'huile de CBD extraite à l'éthanol représente une alternative possible. L'alcool, qui est également présent dans les désinfectants, tue les bactéries, les champignons et même les virus qu'il contient [2].

Avantages et inconvénients de l'extraction à l'éthanol

Avantages

Inconvénients

Moins coûteux Peut contenir des traces et des résidus chimiques
Processus de fabrication simple Des composés utiles peuvent être perdus
Peu de matériel nécessaire La production comporte des risques en raison du caractère explosif de l'éthanol

Extraction aux hydrocarbures

Une autre méthode populaire d'extraction du CBD est l'extraction par hydrocarbures. Les hydrocarbures sont un groupe de composés chimiques composés de carbone et d'hydrogène. Les hydrocarbures suivants sont utilisés pour l'extraction du CBD :

  • Butane
  • Propane
  • Hexane
  • Naphthe

Lors de l'extraction par hydrocarbures, les hydrocarbures traversent la matière végétale et extraient le CBD. Pour la purification chimique, l'hydrocarbure est ensuite évaporé à l'aide de chaleur et le gaz est aspiré. Seul l'extrait de CBD reste [2].

Avantages et inconvénients de l'extraction par hydrocarbures

Avantages

Inconvénients

Moins coûteux Possibilité de résidus de solvants
  Risque plus élevé pour la santé

Extraction à l'huile

Ce procédé consister à extraire le CBD à l'aide d'une huile. Dans la plupart des cas, on utilise de l'huile d'olive, de l'huile de pépins de raisin ou de l'huile MCT pour la production. La matière végétale et l'huile sont versées dans un récipient et chauffées au bain-marie. Le mélange est ensuite ramené à une température normale et est filtré. L'huile de CBD est maintenant prête [2].

Avantages et inconvénients de l'extraction d'huile

Avantages

Inconvénients

Production simple Pas d'extrait de CBD concentré
Non toxique et sûr Plus d'huile avec un effet plus faible
Peu coûteux  

De l'extrait à l'huile de CBD

Que se passe-t-il après l’extraction du CBD ?

Selon le produit final souhaité, différents procédés supplémentaires sont utilisés. Pour obtenir des substances pures, comme les cristaux de CBD, il est nécessaire de procéder à ce que l'on appelle des isolations. D'autres composants indésirables peuvent être filtrés par winterisation.

Dans la plupart des cas, l'extrait de CBD est mélangé à la fin de l'extraction avec une huile de support pour créer l'huile de CBD. L'huile de support augmente la biodisponibilité de l'huile dans le corps humain. L'huile de CBD peut être ingérée directement ou transformée en d'autres produits, comme les cosmétiques au CBD.

Les différences, petites mais subtiles

À la fin de chaque processus d'extraction, on obtient la précieuse huile de CBD mais cela ne signifie pas que toutes les huiles de CBD ont le même aspect et le même goût. Selon le procédé et la matière végétale utilisés, il peut y avoir des différences de couleur, de texture et de goût. Il est donc possible et tout à fait normal que les lots varient légèrement. Des analyses permanentes des matières premières et des produits finis peuvent contribuer à éviter de telles variations.

Résumons un peu : des méthodes d'extraction plus dangereuses que prévu

Pour extraire le CBD de la plante de chanvre, il existe des méthodes très diverses. Certaines d'entre elles, comme l'extraction à l'huile ou à l'éthanol, peuvent être réalisées sans équipement coûteux par rapport à l'extraction du CBD au Co2.

"La production de CBD présente toutefois quelques dangers. Les méthodes utilisant l'alcool éthylique sont considérées comme particulièrement dangereuses et explosives. En raison du risque élevé d'incendie, elles ne peuvent être réalisées que dans certaines conditions", les experts déconseillent donc l'autoproduction. Comme la teneur en THC des plantes de chanvre traditionnelles est rarement inférieure à la limite autorisée par la loi, on se trouve de plus dans le domaine de l'illégalité.

Une extraction est-elle toujours nécessaire ?

Non, les procédés d'extraction chimique ne sont pas toujours nécessaires pour extraire le précieux extrait de CBD de la plante de chanvre. Les procédés de pressage naturels, qui ne relèvent pas de l'extraction, sont une révolution sur le marché du CBD.

Les huiles issues de ce que l'on appelle le pressage à froid garantissent une pureté absolue du produit. Vous utilisez ainsi tout le potentiel de la plante de chanvre - les terpènes et les cannabinoïdes peuvent jouer de manière optimale leur effet de synergie, pour un meilleur effet de l'huile de CBD, également connu sous le nom d'effet d'entourage [4]. Et ce, sans utiliser de solvants. Seules des plantes de chanvre sélectionnées avec une teneur en CBD très élevée et une teneur en THC extrêmement faible sont utilisées.

De multiples possibilités : la transformation de l’huile de CBD

Les possibilités de transformation de l'huile de CBD sont nombreuses. La manière la plus simple de transformer l'huile de CBD est de la transformer en capsules de CBD, en produits cosmétiques à base de CBD ou en complexes spéciaux dans lesquels l'huile de CBD est complétée par d'autres substances - pour un spectre d'action plus large. CBD Origine NIGHT combine la teneur naturelle en CBD de l'huile de chanvre avec de la mélatonine et de l'acide folique - pour lutter plus efficacement contre les troubles du sommeil.

Conclusion

Si vous souhaitez obtenir une huile de CBD de haute qualité, vous devriez en tout cas faire attention à la méthode d'extraction utilisée. Les huiles de CBD obtenues par extraction au CO2 sont certes un peu plus chères, mais le résultat est une huile de haute qualité - sans résidus de solvants toxiques. Les personnes qui souhaitent renoncer totalement aux méthodes d'extraction pour la production d'huile de CBD devraient opter pour les huiles de chanvre. Des méthodes de pressage particulièrement douces, qui ne constituent pas une extraction, permettent d'obtenir de l'huile de CBD bio naturelle : puisée dans l'intégralité de la plante de chanvre, pour une activité biologique plus élevée. Consommée correctement l'huile de CBD de qualité supérieure vous permet d'apprécier les effets positifs de la plante de chanvre.

Sources

[1] I. Pleyer, M. Hlatky & P. Hlatky (2019) Verlagshaus der Ärzte: Wien.

[2] Patel, R. (2019). Gesund mit CBD-Öl. Das Wundermittel gegen Stress, Scherzen, Schlafstörungen und mehr. Dorling Kindersley Verlag: München.

[3] Rovetto, L. & Aieta, N. (2016). Supercritical carbon dioxide extraction of cannabinoids from Cannabis sativa L. The Journal of Supercritical Fluids. S. 16-27. Téléchargement du 12. Novembre 2020, du [Source]

[4] A. Wanitschek & S. Vigl (2018) Cannabis und Cannabidiol (CBD) richtig anwenden. Wirkungsweisen und Behandlungsmethoden verständlich erklärt. Humboldt Verlag: Hannover.

[5] Moskowitz, M. (2019). Das Endocannabinoid-System. In Heilen mit CBD. Das wissenschaftlich fundierte Handbuch zur medizinischen Anwendung von Cannabidiol. Leinow & Birnbaum (Hsg.). Riva Verlag: München.

[6] Martínez, et. al. (2020). Cannabidiol and Other Non-Psychoactive Cannabinoids for Prevention and Treatment of Gastrointestinal Disorders: Useful Nutraceuticals? International Journal of Molecular Sciences. 21 (9). Téléchargement du 21. Novembre 2020, de [Source]

Katharina Ortner, BSc, MA

Auteur

Katharina Ortner, BSc, MA

Katharina Ortner, BSc, MA a étudié dans le domaine des sciences de la santé et des soins infirmiers ainsi que de la gestion de la santé et a obtenu son master avec mention très bien en 2011. Elle se consacre depuis de nombreuses années à la promotion de la santé et en particulier aux méthodes alternatives et c...