Les personnes qui ont besoin de médicaments se demandent certainement si la prise de médicaments est compatible avec la consommation de CBD. Après tout, il est question d’éviter de susciter au maximum des effets secondaires désagréables et une interaction médicamenteuse indésirable. Car nous sommes aujourd’hui certains d’une chose : le cannabis (THC) peut interagir avec certains médicaments, aussi bien de manière positive que négative. Mais qu’en est-il du cannabidiol (CBD) ?

Le CBD est-il compatible avec les médicaments ?

En principe l’OMS a classifié le cannabidiol en tant que substance sûre. L’interaction médicamenteuse intervient probablement à des doses relativement élevées. Des études et examens demeurent nécessaires pour évaluer les doses exactes. Il est établi que les incidences médicamenteuses sont plus fréquentes lorsqu’il y a une prise simultanée de différents médicaments plutôt que lors d’une simple prise complémentaire de CBD.

Comment le CBD agit-il avec les médicaments ?

Chaque personne métabolise ou transforme le CBD ou les médicaments différemment, en raison de l'équipement enzymatique individuel. Si un médicament est métabolisé lentement par le corps, il peut rester plus longtemps et avoir un effet renforcé ou provoquer des effets secondaires. Le CBD peut également renforcer l'effet de certains médicaments, ce qui pourrait théoriquement permettre de réduire les doses.

Le CBD est un problème seulement à hautes doses

Il n'est pas nécessaire de prendre de fortes doses de CBD pour renforcer son bien-être, quelques gouttes par jour sont souvent suffisantes. Comme toutes les substances administrées par voie orale, le CBD est dégradé par le foie. Il inhibe l'activité de différentes enzymes comme le CYP2D6 et le CYP2C19. Par conséquent, les médicaments dont la dégradation est assurée par ces enzymes (p. ex. le pantoprazole) peuvent avoir un effet plus important. Il convient d'être prudent lorsque l'on consomme de grandes quantités de CBD en combinaison avec des médicaments. Si des effets tels que des vertiges, des maux de tête, une sécheresse de la bouche ou des étourdissements se produisent, il faut arrêter la prise de CBD.

Le CBD en tant que soutien complémentaire

Le cannabidiol peut soutenir de manière positive la prise de médicaments. Un bénéfice survient lors d'une réduction de la dose des médicaments et lorsqu’une augmentation de la vitalité, du bien-être ou de la mobilité peut être atteinte via une prise simultanée. Certaines personnes témoignent d'une réduction du taux de glycémie et d'un contrôle plus facile de l'hypertension grâce au CBD.

Conclusion – Le CBD a des propriétés radicalement opposées à celles du cannabis médical (THC). Le CBD peut même diminuer les effets négatifs du THC (Augmentation de la fréquence cardiaque, stimulation de l’appétit, effets planants). C’est alors une bonne idée par conséquent de combiner le CBD avec du THC médical. Comme beaucoup d’autres substances végétales, le CBD peut aussi avoir une bonne influence sur le métabolisme des produits médicaux. La consommation simultanée de médicaments et de CBD devrait tout de même être surveillée de près et discutée avec le médecin traitant, surtout lorsque les doses de CBD administrées sont élevées.