Le traitement de l'épilepsie avec du CBD fait l'objet de discussions passionnées, parfois en rapport avec le cannabis bien sûr. Mais quel est l'état actuel des connaissances en matière de recherche sur l'épilepsie et est-il réellement envisageable de traiter les crises avec du cannabidiol ?

Qu'est-ce que l'épilepsie?

L'épilepsie est une maladie neurologique. Elle s'accompagne de diverses crises qui se répètent régulièrement. On estime que 50 millions de personnes en sont atteintes dans le monde.

Lors d'une crise, des spasmes et des convulsions se produisent et peuvent s'étendre à l'ensemble du corps. Les crises elles-mêmes ne sont pas provoquées, mais surviennent de manière aléatoire, de sorte qu'il est difficile d'indiquer des mesures appropriées qui permettraient d'éviter les crises. De plus, environ un tiers des patients épileptiques sont résistants aux médicaments et toutes les crises ne peuvent pas être stoppées malgré les médicaments.

Le CBD pourrait réduire les crises d'épilepsie

Quelques études se sont déjà penchées sur le thème du CBD et de l'épilepsie et ont produit des résultats intéressants. En raison des études positives, un médicament spécial à base de CBD est même en cours d'autorisation. Le point positif est le taux extrêmement faible d'effets secondaires.

Au cours des études très fructueuses menées avec le cannabidiol sur le syndrome de Dravet chez les enfants, 2 à 16 mg de CBD par kg de poids corporel ont été utilisés par jour, soit des doses très élevées. Le taux de crises a également fortement diminué, ce qui a permis aux chercheurs de conclure à une réduction du nombre de crises et à une amélioration de la qualité de vie.

Par ailleurs, une méta-analyse brésilienne a passé au crible plusieurs études d'observation et a conclu que deux tiers des patients avaient signalé une réduction de la fréquence des crises, ce qui pourrait être dû aux effets synergiques du CBD avec d'autres phytocannabinoïdes (effet d'entourage).

En effet, le cannabidiol possède probablement des propriétés anticonvulsives, ce qui joue un rôle dans la fréquence et l'intensité des crises. Cette découverte pourrait à l'avenir aider les patients et faciliter leur quotidien.

De manière générale, d'autres liens peuvent être établis entre l'épilepsie et le CBD:

Le CBD est naturel

Le CBD est un produit naturel, la plante de cannabis étant l'une des plus anciennes plantes médicinales de notre planète. Ainsi, les cannabinoïdes de la plante sont également d'origine naturelle et donc exempts d'effets secondaires. Les épileptiques sont en mesure d'utiliser ce produit de manière autonome au quotidien. Grâce à ses propriétés antispasmodiques, il serait ainsi possible de minimiser les crises ou de les atténuer plus rapidement. Divers symptômes liés à l'épilepsie pourraient également être traités avec le CBD, à condition de trouver le bon dosage pour soi.

Le CBD interagit avec les récepteurs du cerveau

L'apparition des crises est dûe à certaines activités cérébrales. Or, c'est précisément dans le cerveau qu'on trouve les récepteurs endocannabinoïdes de chaque être humain. Ces récepteurs interagissent avec le CBD. Cette réalité a son importance, surtout si une personne souffre de troubles neurologiques. Le cerveau contrôle une multitude de processus, comme l'appétit, le mouvement, les émotions ou l'humeur. C'est également là que se déclenche une crise d'épilepsie.

Patients épileptiques et effets secondaires du CBD

Les épileptiques rêvent de pouvoir vivre mieux en limitant les crises. Toutefois, les médicaments spécialisés entraînent systématiquement des effets secondaires. Dans le cadre de la prise de CBD, il n'y a généralement pas d'effets secondaires notables, mais certains effets secondaires pourraient apparaître. On peut ainsi parfois observer une fatigue plus importante, car le CBD a un effet très relaxant et apaisant. Une baisse de la tension artérielle serait également possible, le CBD ayant parfois un effet hypotenseur. Enfin, un assèchement de la bouche est également possible.

Comment dois-je doser le CBD pour l'épilepsie ?

Il est important de trouver le bon dosage de CBD afin de pouvoir observer des résultats. La consommation doit être répartie au mieux en trois prises quotidiennes, à raison d'environ 3-4 gouttes au début. Les gouttes doivent être placées sous la langue afin que la substance active puisse pénétrer directement dans les muqueuses et atteindre la circulation sanguine. Pour les gélules, l'effet peut varier, car elles doivent d'abord passer par l'estomac et l'intestin. Les résultats ont montré que l'huile de CBD avait un effet plus rapide, surtout en cas de crises immédiates.

Toute une série de témoignages de patients ayant réussi à atténuer, voire à guérir leurs symptômes épileptiques se multiplient. Beaucoup de ces témoignages ne sont pas médiatisés ou alors très lentement, ce qui est extrêmement préjudiciable pour tous ceux qui souffrent eux-mêmes de crises d'épilepsie. Mais pour de nombreuses personnes, cela devrait déjà leur donner de l'espoir ou du moins le courage d'oser une thérapie autonome avec de l'huile de CBD.

Les micronutriments, d'autres composants intéressants

La prise de médicaments antiépileptiques peut entraîner de multiples perturbations de l'apport en micronutriments. Le magnésium, par exemple, joue un rôle essentiel dans la connexion entre les nerfs. Une carence en magnésium peut notamment être associée à des crises convulsives. Près de la moitié des personnes atteintes d'épilepsie présentent également une carence en vitamine D et courent un risque plus élevé que le reste de la société. Il convient donc de veiller à une supplémentation en vitamine D. Il convient également de veiller à un apport adéquat en vitamines B1 et B6. L'oligo-élément manganèse est important pour le fonctionnement du système nerveux central, c'est pourquoi il constitue un élément essentiel de la prise en charge orthomoléculaire.  On observe souvent chez les épileptiques un faible taux de vitamine E dans le sang. En règle générale, il est recommandé aux personnes atteintes d'épilepsie de faire contrôler régulièrement leur statut en micronutriments.

Sources:

Aerzteblatt.de Epilepsie : le cannabidiol prévient les crises du syndrome de Dravet

PubMed.gov Avantages cliniques potentiels du cannabis riche en CBD

PubMed.gov Un essai ouvert prospectif

Mag. pharm. Matthias Schöggl

Auteur

Mag. pharm. Matthias Schöggl

Mag. pharm. Matthias Schöggl a fait des études de pharmacie à Graz et est devenu pharmacien en Styrie. En tant que pharmacien, il s'efforce toujours de proposer des solutions sur mesure pour les animaux et les hommes, à partir de solutions conventionnelles et complémentaires. Sa spécialité est la médecine du ch...