Mal dormi ? De plus en plus de personnes doivent faire face à cette question en arrivant fatigués au travail après une mauvaise nuit. Difficile de nier une réalité. En effet, un tiers de la population aurait régulièrement des difficultés à bien dormir et se réveillerait le matin en manque de sommeil. Les causes sont ici multiples et vont du stress quotidien typique, aux problèmes psychiques, jusqu'à diverses maladies. Certains comptent sur le joint classique pour régler ce problème, c’est le récit qu’en font souvent les fumeurs ou les consommateurs. Mais cette forme de consommation est la plus mauvaise pour la santé et il est primordial de la déconseiller. En revanche, la prise de CBD par voie orale apparaît comme un moyen plus efficace de lutter contre les problèmes de sommeil. Le CBD, la partie non psychoactive de la plante de cannabis, peut être facilement consommé sous forme d'huile cbd sommeil et aiderait à retrouver un bon sommeil.

L’efficacité des somnifères

Les personnes qui dorment mal ont tôt ou tard recours aux somnifères traditionnels. Étant donné que ces somnifères sont assez efficaces, beaucoup sont tentés d'en prendre régulièrement au lieu de s'attaquer à la cause de leurs problèmes de sommeil. Il convient de rappeler qu'il faut toujours commencer par déterminer l'origine du problème, en cas de troubles du sommeil. Bien sûr, il peut être difficile d'identifier immédiatement une raison aux difficultés de sommeil. Il faut très souvent se rendre à l'évidence pour constater que l'on est tout simplement pas un bon dormeur.

Hélas, les somnifères ont aussi des effets secondaires. Le principal inconvénient est que l'on se réveille le matin souvent aussi fatigué que d'habitude sans comprimés. Le cycle de la dépendance commence alors, et ce juqu'à ce qu'on ne puisse plus du tout dormir sans prendre de comprimés. Tout le contraire des produits à base de CBD, qui pourraient être utilisés pour nous aider à mieux dormir. D'autant plus en raison des effets relaxants du CBD sur les muscles et l'anxiété, ainsi que l'effet du CBD sur le sommeil. Le cannabidiol agit lui aussi sur une certaine partie du système nerveux, ce qui influence non seulement l'humeur générale, mais aussi le sommeil en général.

Un sommeil perturbé par le stress

Une des principales causes des problèmes de sommeil est le stress quotidien, qui influence nos vies et nos habitudes de sommeil. Ce stress peut avoir des effets importants avec le temps sur l’intensité de notre sommeil. Le stress perturbe nos nuits, provoque des réveils nocturnes en sursaut, des cauchemars et un sommeil agité. Ces nuits agitées sont en fait le reflet des efforts de l'organisme et de l'esprit à digérer le stress et à vouloir l’évacuer à tout prix. Et c'est justement le contraire qui devrait se passer, le sommeil étant destiné à recharger ses batteries. Avec le temps et en raison du stress, certaines personnes angoissent de ne pas réussir à dormir. Cela se passe généralement de manière subconsciente et on se couche anxieux en proie avec des pensées confuses. Par conséquent, nous avons du mal à nous endormir à cause du stress et notre rythme est perturbé. Le CBD possède de puissants effets anxiolytiques qui interrompent ces pensées et ces habitudes et accompagnent le corps vers une relation normale avec le sommeil.

Le CBD, une source de détente pour les muscles

On sait depuis peu que le CBD est capable de "ralentir" le corps d'une manière que peu d'autres médicaments sont capables de faire. Utilisé à la bonne dose, le cannabidiol peut produire un effet fortement relaxant sur les muscles et peut en effet provoquer une énorme fatigue. Ainsi, lorsque l'on fume un joint, c'est le CBD, et non le THC, qui permet de faire retomber l'état d'ivresse et de calmer le consommateur. Le CBD sous forme d'huile sublinguale peut être absorbé par les muqueuses sous la langue juste avant de dormir et, de là, passer directement dans la circulation sanguine. L'effet se fait sentir au bout d'une vingtaine de minutes - selon la quantité et la personne. Celui-ci est toutefois loin d'être suffisamment fort pour que l'on perde le contrôle de son corps. Il s'agit plutôt d'une fatigue et d'un calme naturels.

Le CBD apaise les douleurs et les inflammations

Oui, mais quel est le rapport avec le sommeil ? De très nombreuses personnes souffrent aujourd'hui de maladies chroniques au niveau des muscles et des articulations. Ainsi, l'une des maladies les plus fréquentes de notre époque est le mal de dos. En l'absence de traitement, ces douleurs peuvent s'aggraver et devenir chroniques. Les nuits sont alors éprouvantes, car c'est précisément à ce moment que les tensions et les mauvaises postures de la journée se font sentir. Dans ce cas, il est bien sûr nécessaire d'en supprimer la cause avant que le CBD pour trouver le sommeil puisse être une solution. Mais le CBD a également un effet analgésique et anti-inflammatoire à ce niveau, de sorte que les maux de dos ou les maux de tête ne sont plus aussi pénibles.

Le CBD au lieu des somnifères ?

La France est le deuxième pays européen à consommer le plus de somnifères, avec en tout 10 millions de consommateurs, dont un grand nombre de femmes. Mais il se pourrait très bien que le chiffre réel soit bien plus élevé. Les principales substances actives des somnifères sont les substances dites Z et les benzodiazépines. Elles ont un effet anxiolytique, calmant, antispasmodique et myorelaxant. En même temps, ils aident le cerveau à se déconnecter et à ralentir. Un état de sommeil artificiel est provoqué, ce qui a pour conséquence que le cerveau ne fonctionne pas normalement. Ainsi, il n'y a pratiquement plus de phases de sommeil profond, qui sont pourtant indispensables au corps et à sa récupération.

En fait, il existe aussi une certaine dépendance, plus rapide que celle de l'alcool. Les nerfs s'habituent aux médicaments et ne produisent plus leurs propres neurotransmetteurs. Pendant la journée, c'est l'inverse qui se produit, les substances actives ont un effet épuisant et rendent moins résistant sur le plan psychique. De plus, même les somnifères en vente libre ne sont pas inoffensifs, surtout ceux contenant de la doxylamine.

Le CBD a lui aussi un effet anxiolytique, libérateur et apaisant sur les nerfs et le cerveau, ainsi qu'un effet décontractant et relaxant sur les muscles. Toutefois, il n'y a pas ici d'état de sommeil artificiel, car la substance déclenche dans le corps des messagers chimiques entièrement endogènes qui sont également déclenchés dans un état naturel. C'est pourquoi il n'y a pas d'effet d'accoutumance ou de dépendance. De même, les phases de sommeil profond sont encore plus profondes et l'effet de récupération le lendemain est beaucoup plus perceptible.

Le CBD contre les troubles du sommeil – acheter et doser

Pour les personnes qui ont des problèmes de sommeil, une prise de CBD est recommandée, même s’il n’est pas permis de faire des promesses de guérisons ou de donner des conseils. Mais selon les expériences, l’essai en vaut la peine. Le CBD peut être commandé de manière complètement légale sur internet et des pharmacies travaillent même d’ores et déjà avec divers produits et peuvent procurer des conseils. En ce qui concerne le dosage CBD pour dormir, beaucoup de personnes se posent la question suivante : combien de gouttes de cbd pour dormir ? C'est au consommateur de le déterminer seul au fur et à mesure. Un journal intime sur son sommeil peut aider à trouver le bon dosage. Avec le temps, il est même possible de se passer des préparations au CBD, car l’organisme a appris lui-même à bien dormir. Pour les troubles du sommeil, il convient de recommander de prendre les gouttes directement avant d’aller dormir, à distance du dîner. Les effets interviennent chez de nombreuses personnes en l’espace de quelques minutes mais il peut se passer environ 20 à 30 minutes avant que quelque chose ne se passe.

 

Christine Schäfer, B.rer.nat., M.Sc., Ph.D. scient.med.

Auteur

Christine Schäfer, B.rer.nat., M.Sc., Ph.D. scient.med.

Christine Schäfer, B.rer.nat., M.Sc., Ph.D. scient.med. a étudié la génétique et la nutrition, avec une spécialisation en médecine nutritionnelle. Elle a rédigé sa thèse de doctorat en sciences médicales dans le domaine de la prévention des facteurs de risque cardiovasculaires à l'hôpital universitaire de...