Est-il possible de partir en voyage avec son huile de CBD ? Beaucoup se posent cette question avant leur départ. S'il y a déjà une chose à se dire, il s'agit de la suivante : Avant toute voyage à l'étranger, il est de toute manière toujours préférable de se renseigner sur la réglementation en vigueur sur les produits CBD dans les pays d'accueil. De cette façon, vous éviterez tout problème avec les services de douane. Dans cet article, nous vous expliquerons la réglementation des différents pays sur les produits CBD.

Bestseller
CBD VITAL Schlaftropfen mit Hanf und Melatonin - Vorderansicht
Évaluation:
(33)
  • Une huile naturelle pour s’endormir rapidement
  • En finir avec les insomnies et troubles du sommeil
  • Produit pour la nuit avec chanvre & mélatonine
  • Flacon avec extraits de mélisse et d’écorce d’orange
  • Une huile pour un sommeil réparateur de qualité
  • Produit contenant une dose d’alcool
30 ml
22,90 €

À quoi faut-il faire attention quand on voyage avec du CBD ?

Le cannabidiol (CBD) connait un succès immense depuis de nombreuses années en raison de ces propriétés positives pour la santé. En tant que substance active faiblement psychoactive de la plante de chanvre, qui n'a pas d'effet enivrant, elle peut en principe être consommée et vendue légalement. Mais cela ne signifie pas que la substance échappe à toute restriction juridique.

Les produits qui ne contiennent pas plus de 0,3 % de THC dans une préparation contenant du cannabidiol peuvent être commercialisés librement. Par ailleurs, il est interdit de promettre des effets médicaux à un complément alimentaire. Si le produit contient plus de THC que la limite fixée, il est soumis à la loi sur les stupéfiants.

Ces informations concernent la situation juridique en France, qui s'oriente essentiellement sur les directives de l'Union européenne. Mais il n'existe pas encore de réglementation uniforme à l'échelle européenne pour les produits contenant du CBD - ce qui signifie que la situation juridique peut varier d'un pays à l'autre de l'UE. Les différentes lois ont une influence sur le fait d'emporter des produits à base de CBD en vacances.

Avant tout départ à l'étranger, il vaut mieux se renseigner sur la réglementation actuelle des produits CBD. En revanche, lors d'un voyage au sein de l'UE, il n'y a pas de soucis particuliers, car la limite légale est de 0,2% voire 0,3%.

Les règlementations nationales sur les produits CBD

Au sein de l'espace Schengen, on peut partir du principe que les préparations au CBD sont en libre circulation, à partir du moment où ils respectent la réglementation sur les compléments alimentaires. En dehors de l'aire Schengen, il est judicieux d'avoir toujours soi une description avec la liste des ingrédients de la préparation transportée. Et bien sûr de préférence dans la langue locale ou au moins en Anglais.

La règle la plus importante : Si vous êtes dans un pays où la culture, la consommation et la vente de produits du cannabis avec du THC sont interdits, il est également préférable de rester prudent avec des produits CBD. Et inversement, on peut partir du principe qu'en cas de législation plus libérale ou de légalisation complète, il ne devrait pas y avoir de problèmes avec le transport et la consommation de CBD.

On constate depuis quelques années déjà que le cannabis est devenu un produit de consommation courante et que la tendance à dépénaliser l'usage des produits contenant du THC et la substance en elle-même est un phénomène mondial. Cela est principalement dû à l'efficacité des substances actives du cannabis dans le traitement de différentes maladies, efficacité qui est désormais scientifiquement bien établie. Ces effets positifs du chanvre ont largement contribué à réduire sa mauvaise réputation infondée de drogue génératrice de dépendance. Aujourd'hui, les produits à base de chanvre sont largement acceptés par le grand public.

Cela dit, la substance active CBD et les produits qui en contiennent sont encore largement inconnus et il n'est pas rare que leur mode d'action soit assimilé à celui du THC. Dans ce contexte, des explications doivent être fournies de manière claire, et il ne faut pas s'attendre à ce que les gardes-frontières du monde entier soient en mesure de reconnaître que le CBD est un principe actif qui ne provoque pas un effet psychotrope. De plus, si l'emballage d'un produit contenant du CBD semble " suspect " du fait de la présence de feuilles de chanvre et que l'étiquette n'est pas comprise, cela pourrait être source d'incertitude.

Par conséquent, une description en anglais des ingrédients est recommandée dans le meilleur des cas, même pour les huiles ou les pommades au CBD qui ne contiennent pas de THC et qui peuvent sans aucun doute être transportées en toute légalité. Tout document qui peut prouver l'innocuité du produit est utile. Si ces documents ne sont pas acceptés ou s'il y a des doutes sur la teneur réelle en substances actives du produit, il faut s'attendre, dans le pire des cas, à ce que le produit soit confisqué.

Peut-on voyager avec du CBD en dehors de l'Europe ?

Les pays hors de l'Union européenne qui ont considérablement libéralisé leur législation sur les produits du cannabis au cours des dernières années sont :

- Les États-unis : L'huile de CBD est légalisée dans de nombreux États pour un usage médical. Cependant, en ce qui concerne les quantités autorisées de certains ingrédients, il existe différentes réglementations qui doivent être respectées lors du passage d'un État à l'autre.

Les États dans lesquels il existe une large légalisation des produits à base de CBD en dessous d'une certaine limite de substance active sont l'Alabama, la Géorgie, l'Indiana, l'Iowa, le Kentucky, la Louisiane, le Mississippi, le Missouri, la Caroline du Nord, l'Oklahoma, la Caroline du Sud, le Tennessee, le Texas, l'Utah, la Virginie, le Wisconsin, le Wyoming, la Floride et l'Idaho. À New York et en Californie, la légalisation du THC est encore beaucoup plus étendue, ce qui permet également d'utiliser les huiles de CBD sans problème.

- Le canada: Au Canada, la réglementation est similaire à celle de l'UE, les huiles de CBD et les produits similaires peuvent être vendus et consommés sans prescription médicale jusqu'à un taux de THC de 0,3%.

Pour la plupart des autres pays hors de l'Union européenne, la situation juridique concernant les produits contenant du cannabidiol n'est pas claire ou il n'existe pas encore de réglementation précise. Si vous souhaitez emporter de l'huile de CBD dans ces pays, il est préférable de vous renseigner sur la situation actuelle peu avant votre départ. Si c'est possible légalement, il peut même être préférable d'acheter le produit CBD sur place dans le pays de destination. Cela permet non seulement d'éviter les questions désagréables des douaniers et des agents de sécurité, mais aussi d'économiser de l'argent.

Afin de trouver des informations fiables sur la légalité ou l'illégalité des produits CBD ainsi que les conditions valables sur l'importation, vous pouvez directement trouver des informations avant de partir en vous rendant au consulat ou à l'ambassade du pays de voyage dans la capitale de votre pays.

Huiles de CBD et crèmes : quelles quantités sont autorisées lors d'un voyage à l'étranger ?

Plusieurs règles doivent ici être considérées : Les quantités autorisées à l'importation dépendent d'une part des réglementations légales en vigueur dans le pays de destination, et d'autre part de dispositions parfois très différentes pour les médicaments, les compléments alimentaires et les denrées alimentaires. En cas de doute, l'ambassade ou autre représentation diplomatique du pays de destination est l'interlocuteur le plus compétent.

Une autre règle à respecter: les médicaments et les cosmétiques comme les crèmes, prévues pour une utilisation personnelle peuvent habituellement être transportés au moins dans la quantité nécessaire pour la durée du voyage – Lors des voyages en avion, également dans les bagages à main et même si les quantités maximales autorisées pour les liquides transportés sont ainsi dépassées. Mais pour être sûr, il n'est pas inutile d'avoir une liste des ingrédients et/ou une attestation à portée de main.

Si des huiles ou des pommades au CBD, déclarées comme compléments alimentaires ou cosmétiques, doivent être emportées dans un bagage à main lors d'un voyage en avion, elles sont soumises aux règles de sécurité relatives aux liquides transportés. Elles doivent donc passer le contrôle de sécurité dans un sac en plastique transparent et les récipients dans lesquels elles sont transportées ne doivent pas dépasser une contenance maximale de 100 ml. Les capsules contenant un mélange de poudre de CBD sont donc une bonne alternative aux extraits liquides ou aux huiles.

Conclusion

En principe, rien ne vous empêche d'emmener des produits CBD avec vous en vacances. Depuis, la plupart des pays font preuve d'une tolérance à l'égard du cannabidiol. Toutefois, il est conseillé de connaître le taux de CBD et de THC du produit transporté et de s'informer suffisamment à l'avance sur les lois du pays de vacances.