L'engouement pour les produits CBD est-il justifié ? Oui, car contrairement à de nombreux autres produits naturels, les effets du CBD sont considérés comme bien établis dans de petites, mais nombreuses études contrôlées. Le nombre croissant de publications sur le cannabidiol en est une bonne illustration. Nous avons résumé quelques-unes de ces études dans l'article suivant.

Le CBD dans la science

Le cannabidiol, également connu sous le nom de CBD, est l'un des 113 cannabinoïdes de la plante de chanvre. On dit depuis toujours que cette plante traditionnelle a des effets positifs sur le corps. Mais que se cache-t-il derrière ce phénomène ? Pour répondre à cette question, de plus en plus d'études se penchent sur l'efficacité des substances contenues dans la plante de chanvre. En effet, le développement d'alternatives modernes et sans effets secondaires est un objectif important de la recherche. Le cannabidiol, en tant que composant non stupéfiant de la plante de chanvre, semble présenter un grand potentiel.

Etudes sur le CBD

Contexte – comment tout a commencé

Les premiers cannabinoïdes ont été étudiés dès le début du 19e siècle - mais ce n'est qu'avec la découverte révolutionnaire du système des récepteurs cannabinoïdes endogènes dans les années 1980 que les bases de la recherche sur le CBD ont été posées. Ce système complexe, qui fait partie du système nerveux, contribue à la régulation de différents processus dans le corps. Une découverte révolutionnaire - qui a donné le coup d'envoi à de nombreuses recherches. Depuis, les médicaments à base de chanvre font l'objet d'études intensives [1].  

Saviez-vous qu'en 2011, pour la première fois, un extrait contenant du cannabis a été autorisé en Allemagne en tant que médicament ?[1]

Entre-temps, il a été bien prouvé que le CBD pourrait avoir une utilité thérapeutique complémentaire pour différents troubles. Bien qu'une série d'études finales sur le CBD soit encore nécessaire, la première recherche fondamentale permet d'avoir une bonne vue d'ensemble

"Les bénéfices d'une thérapie à base de cannabinoïdes ont été illustrés pour certaines indications médicales par des études contrôlées dans lesquelles des préparations de cannabinoïdes standardisées et/ou synthétiques ont été principalement utilisées. L'utilisation de ces préparations peut donc être judicieuse pour différentes thématiques", selon la Chambre fédérale des médecins, l'Association fédérale des médecins conventionnés et la Commission des médicaments du corps médical allemand[2].

Scientifiquement valable, économiquement peu attractif ?

Jusqu'à présent, il existe encore relativement peu de résultats de recherche - cela s'explique d'une part par le fait que les connaissances autour de la recherche sur le CBD sont encore relativement récentes, et d'autre part par le fait que la réalisation d'études significatives est complexe et très coûteuse. Le CBD n'étant pas soumis à un brevet, l'intérêt économique d'investir dans une telle étude est faible.

Le CBD vu par la science

Quelles sont les études existantes ?

Les études cliniques existantes à ce jour étaient axées, en plus de la recherche fondamentale, sur l'utilisation du CBD en tant que soutien dans les cas suivants :

  • Le stress
  • L'anxiété et la panique
  • Les dépressions
  • Les troubles du sommeil
  • Les perceptions sensorielles négatives
  • Les soucis neurodégénératifs
  • Les sevrages par ex. pour la nicotine

Vous trouverez ci-dessous un extrait de quelques études sur le CBD. Celles-ci sont purement informatives et offrent un aperçu des nombreuses possibilités d'utilisation. Pour chaque étude, vous trouverez le support de publication ainsi que les résultats. Vous trouverez de plus amples informations sur la méthode de recherche et les résultats directement dans l'étude. Vous trouverez les liens correspondants à la fin dans la liste des sources.

Vue d’ensemble des études et recherche générale sur le CBD

Le CBD comme complément contre le stress

Effet du cannabidiol sur la prolactine plasmatique, l'hormone de croissance et le cortisol chez des sujets humains [3]

Publication : : Brazilian Journal of Medical and Biological Research
Conclusion: Le cortisol, probablement l'hormone de stress la plus connue, est sécrété dans des situations de stress. L'étude menée sur 11 sujets a pu montrer que le CBD interagit avec la sécrétion de cortisol et la bloque éventuellement.

Raisons de la consommation de cannabidiol : une étude transversale de consommateurs de CBD, axée sur le stress auto-perçu, l'anxiété et les problèmes de sommeil [4]

Publication : Journal of Cannabis Research
Conclusion: L'enquête menée auprès de 387 sujets CBD montre que même de faibles doses de CBD ont un effet positif sur la perception subjective du stress.

Le CBD en soutien contre l’anxiété, la panique et les dépressions

Cannabidiol pour l'anxiété et le sommeil : Une grande série de cas [5]

Publication : The Permanente Journal
Conclusion: L'étude menée sur 72 sujets montre que les niveaux d'anxiété et de sommeil se sont améliorés après la prise de CBD. Les niveaux d'anxiété ont commencé à diminuer dès le premier mois et sont restés faibles pendant les trois mois de l'étude.

Le cannabidiol réduit l'anxiété provoquée par les simulations de discours en public chez les patients souffrant de phobie sociale naïve. [6]

Publication : Neuropsychopharmakologie
Conclusion: L'étude contrôlée montre que la thérapie au CBD avant la prise de parole en public réduit l'anxiété, les troubles cognitifs et l'inconfort de la parole, ainsi que l'attention lors de l'anticipation de la parole.

Une étude naturaliste des effets perçus du cannabis sur les affects négatifs [7]

Publication : Zeitschrift für affektive Störungen
Conclusion: L'étude de 5.085 évaluations sur l'utilisation du cannabis en cas d'anxiété a montré que les sujets pouvaient percevoir une réduction de 58% de l'anxiété. En cas de dépression, les effets se sont à nouveau atténués avec le temps. Il se pourrait que dans ce cas, une adaptation du dosage ou une utilisation en cure aurait été judicieuse. Le CBD peut être utilisé comme approche thérapeutique complémentaire pour réduire les symptômes à court terme des effets négatifs tels que l'anxiété, le stress ou la dépression.

Le CBD dans le cadre de perceptions sensorielles négatives

Le système endocannabinoïde et les migraines [8]

Publication : Experimental Neurology
Conclusion: Il a pu être démontré, que le système endocannabinoïde, alias SEC, est impliqué de manière centrale et périphérique dans le traitement des signaux de douleurs. Les résultats indiquent, que l’activité du SEC est un instrument très prometteur pour réduire le stress.  

Les effets que les attentes en matière de cannabidiol et d'analgésiques ont sur la réactivité expérimentale à la douleur chez les adultes en bonne santé : Une étude de conception de placebo équilibrée [9]

Publication : Experimental and Clinical Psychopharmacology
Conclusion: L'étude croisée a montré que le CBD peut influencer la perception de la douleur. Cette perception est alimentée à la fois par les attentes psychologiques et par les effets pharmacologiques du cannabinoïde.

Le CBD pour favoriser le sommeil

Effets hypnotiques et antiépileptiques du cannabidiol [10]

Publication : The Journal of Clinical Pharmacology
Conclusion: L'étude en double aveugle menée sur 15 sujets souffrant de problèmes de sommeil a montré une amélioration significative de la durée du sommeil. Le placebo n'a pas montré d'effets correspondants.

Cannabidiol pour l'anxiété et le sommeil : Une grande série de cas [11]

Publication : The permanente Journal
Conclusion: L'étude menée auprès de 72 sujets adultes a montré que les valeurs de sommeil se sont améliorées dès le premier mois chez 48 d'entre eux. Au fil du temps, ils ont toutefois commencé à varier. Un ajustement de la posologie aurait peut-être été utile.  

Le CBD comme complément en cas de troubles cutanés

Signalisation des cannabinoïdes dans la peau : potentiel thérapeutique du système "C(ut)annabinoïde[12]

Publication : Molecules
Conclusion: Le système endocannabinoïde est également impliqué dans la formation et la régénération de la barrière cutanée. Il influence plusieurs aspects de la biologie cutanée. Une mauvaise régulation a été mise en relation avec des troubles cutanés répandus. Les cannabinoïdes peuvent donc être un instrument efficace de thérapie complémentaire pour la peau.

Le CBD et les troubles neurodégénératifs

Le cannabidiol chez les patients souffrant de convulsions liées au syndrome de Lennox-Gastaut (GWPCARE4) : une étude de phase 3 randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo [13]

Publication : The Lancet
Conclusion: L'étude randomisée, en double aveugle et contrôlée par placebo, menée dans 24 centres cliniques aux États-Unis, aux Pays-Bas et en Pologne, nous a permis d'examiner l'efficacité du cannabidiol en tant que traitement d'appoint des crises chez les patients atteints du syndrome de Lennox-Gastaut résistant au traitement. Le cannabidiol s'avère être un traitement complémentaire efficace avec une bonne tolérance. L'efficacité et la sécurité à long terme sont encore en cours d'évaluation dans le cadre de la prolongation ouverte de l'étude.

Le cannabidiol améliore la fréquence et la gravité des crises et réduit les événements indésirables dans une étude complémentaire prospective ouverte[14]

Publication : Epilepsie & Verhalten
Conclusion: Les résultats ont montré des améliorations significatives dès 12 semaines. La réponse s'est maintenue pendant les 48 semaines de traitement. Les résultats sont particulièrement intéressants, car le groupe ne comprenait pas seulement des patients avec un diagnostic spécifique, mais des sujets de tous âges avec différents types de TRE. Même après 24 mois, une réduction persistante de la fréquence et de la gravité des crises a été observée. De plus, le traitement complémentaire au CBD a entraîné une réduction durable du profil d'effets secondaires.

Le CBD pour accompagner la gestion du poids

Les endocannabinoïdes et le contrôle de l'homéostasie énergétique [15]

Publication : Journal of biological chemistry
Conclusion: La revue a montré que les endocannabinoïdes jouent un rôle clé dans les changements hormonaux/métaboliques associés à l'obésité et au syndrome métabolique.  Ces connaissances pourraient être utilisées pour leur traitement.

Phytocannabinoïdes : des médicaments utiles pour traiter l'obésité ? Focus particulier sur le cannabidiol [16]

Publication : Frontiers in Endocrinology
Conclusion: En agissant sur différents récepteurs, le CBD influence à la fois le métabolisme des lipides et celui du glucose. Les données indiquent que le CBD a un potentiel prometteur en tant qu'agent thérapeutique et peut être précieux dans le traitement complémentaire de la résistance à l'insuline, du diabète de type 2 et du syndrome métabolique.

Le CBD en cas de sevrage

Le cannabidiol réduit la consommation de cigarettes chez les fumeurs de tabac : résultats préliminaires[17]

Publication : Addictive Behaviors
Conclusion: L'étude en double aveugle menée sur 24 sujets a pu montrer que les personnes qui prenaient du CBD pouvaient réduire significativement leur consommation de cigarettes d'environ 40% par rapport au placebo.

  Le potentiel thérapeutique des études cliniques est-il confirmé ?

L’effet démontrée par les études cliniques est-elle confirmée ?

L’efficacité du CBD a déjà été confirmée chez plusieurs espèces d’animaux. Pour plusieurs petites études cliniques sur le CBD, l’efficacité a pu être prouvée dans plusieurs domaines d’application. Il manque cependant des études longues avec contrôle sur l’effet placebo, qui permettraient de clôturer la chaîne d’évidences. Néanmoins, beaucoup d’études se penchent sur les préparations mixtes, qui contiennent aussi du THC et autres phytocannabinoïdes en plus du CBD. Il est ainsi généralement difficile de fournir des assertions valables sur des extraits contenant du CBD.

De grandes études restent nécessaires, afin que les produits CBD puissent aussi trouver une utilisation large dans la population générale. Jusqu’ici, la plupart des effets positifs se basent sur des rapports d’expériences et sur les études actuelles. Les résultats actuels des études fournissent tout de même des informations utiles et servent à clarifier les choses. Des conseils peuvent aussi être prodigués aux clients au moyen de ces études. Des observations sur l’utilisation peuvent ainsi être réalisées.

Où puis-je trouver d’autres études intéressantes ?

Vous trouverez des études actuelles et passionnantes aussi bien sur des banques de données comme PubMed ainsi que sur Leafly, le portail de connaissances sur le cannabis en tant que médicament. On y trouve aussi bien des informations de médecins que des rapports intéressants sur des expériences.

Discussion

Dans notre extrait vous trouvez des études, qui ont été réalisées sur des personnes avec leur accord. Il existe cependant aussi de nombreuses études, qui sont réalisées sur les animaux ou sur des cultures cellulaires. Celles-ci peuvent être directement reportées aux humains et donnent seulement des indications. C’est pourquoi on trouve pour presque toutes les études sur le CBD la phrase « D’autres examens demeurent nécessaires ». La médecine factuelle exige des études approfondies et à long terme sur des personnes mais cela peut prendre des années avant qu'elles ne soient disponibles. La recherche sur le CBD est encore relativement jeune, mais elle recèle un énorme potentiel.

Il ressort également des études que le boom du CBD entraîne la circulation d'huiles de CBD de qualité inférieure [18]. La faible qualité se traduit par une efficacité moindre. Il vaut la peine d'opter pour des huiles de qualité supérieure à forte teneur en CBD.

Bilan

Il n'existe pratiquement aucune plante qui soit au centre d'autant d'études scientifiques que le chanvre. Le grand intérêt de la science pour ses composants ainsi que les nombreux rapports d'expérience positifs en disent déjà long. Des études montrent que les innombrables expériences avec le cannabidiol ne sont pas des placebos, mais qu'elles reposent sur des mécanismes physiques. Sur la base des indications fournies jusqu'à présent, le CBD semble être une alternative végétale à usage polyvalent et ne présentant pas de risques sérieux. D'autres études basées sur des preuves et étayant les rapports d'expérience positifs sont attendues à l'avenir.

Sources

[1] Grotenhermen, F., Müller-Vahl, K. (2012). Il potenziale terapeutico della cannabis e dei cannabinoidi.Deutsches Ärzteblatt. Téléchargement du 28. Juillet 2021, de [Source]

[2] Stellungnahme der Bundesärztekammer, der Kassenärztlichen Bundesvereinigung und der Arzneimittelkommission der deutschen Ärzteschaft zu den Anträgen der Fraktion Bündnis 90/Die Grünen „Medizinische Verwendung von Cannabis erleichtern“ du 11. 2007 und der Fraktion Die Linke „Cannabis zur medizinischen Behandlung freigeben“ du 25.06.2008. Ausschussdrucksache 16(14)0420(9). Deutscher Bundestag, Ausschuss für Gesundheit

[3] Kuhathasan, N.; Dufort, A.; Mackillop, J.; Gottschalk, R. et al. (2019). The use of cannabinoids for sleep: A critical review on clinical trials. Exp Clin Psychopharmacol, 27, n. 4, p. 383-401, Août 2019. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[4] Moltke, J. & Hindocha, C. (2021). Gründe für den Konsum von Cannabidiol: Eine Querschnittsstudie von CBD-Konsumenten, die sich auf selbst wahrgenommenen Stress, Angstzustände und Schlafprobleme konzentriert. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[5] Shannon, S. et al. (2019). Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A large Case Series. The permanente Journal. Doi: 10.7812/TPP/18-041. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[6] Bergamaschi, M. (2011). Cannabidiol reduces the anxiety induced by simulated public speaking in treatment-naïve social phobia patients. Neuropsychopharmacology. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[7] Cuttler, C., Spradlin, A., Ryan, J. (2018). Eine naturalistische Untersuchung der wahrgenommenen Auswirkungen von Cannabis auf negative Effekte. Journal of affective Disorders. 235. (S 198-205). Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[8] Greco, R. et al. (2010). Das Endocannabinoid-System und Migräne. Experimental Neurology. Téléchargement du 29. Juillet 2020, von [Source] 

[9] De Vita, MH. (2021). Die Auswirkungen von Cannabidiol- und Analgetika-Erwartungen auf die experimentelle Schmerzreaktivität bei gesunden Erwachsenen: Eine ausgewogene Placebo-Designstudie. Experimental and Clinical Psychopharmacology. Téléchargement du 02. Août 2021, de [Source]

[10] Carlini, E. & Cunha, J. (1981). Hypnotische und antiepileptische Wirkung von Cannabidiol. Journal of Clinical Pharmacology. (21). S. 417-427. Téléchargement du 30. Juillet 2021, de [Source]

[11] Shannon, S. et al. (2019). Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A large Case Series. The permanente Journal. Doi: 10.7812/TPP/18-041. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

 [12] Tóth, K. (2019). Cannabinoid-Signalgebung in der Haut: Therapeutisches Potenzial des „C(ut)annabinoid“-Systems. Molecules. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[13] Thiele, E. et al. (2018). Cannabidiol bei Patienten mit Krampfanfällen im Zusammenhang mit dem Lennox-Gastaut-Syndrom (GWPCARE4): eine randomisierte, doppelblinde, placebokontrollierte Phase-3-Studie. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[14] Szaflarski, J. (2018). Cannabidiol verbessert die Häufigkeit und Schwere von Anfällen und reduziert unerwünschte Ereignisse in einer offenen prospektiven Zusatzstudie. Epilepsie & Verhalten. Seiten 131-136. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[15] Kunos, G.; Osei-Hyiaman, D.; Liu J.; Godlewski, G. et al. Endocannabinoids and the control of energy homeostasis. J Biol Chem, 283, n. 48, p. 33021-33025, Nov 28 2008. Téléchargement du 29. Juillet 2021, de [Source]

[16] Bielawiec, P., Harasim-Symbor, E., Chabowski, A. (2013). Phytocannabinoide: Nützliche Medikamente zur Behandlung von Fettleibigkeit? Besonderer Fokus auf Cannabidiol. Frontiers in Endocrinology. Téléchargement du 02. Août 2021, de  [Source]

[17] Morgan, C. et al. (2013). Cannabidiol reduces cigarette consumption in tobacco smokers: preliminary findings. Addictive Behaviours. 38(9):2433-6. Téléchargement du 02. Août 2021, de  [Source]

[18] Argueta, D. (2020). Ein ausgewogener Ansatz für die Anwendung von Cannabidiol bei chronischen Schmerzen. Frontiers in Pharmacology. Téléchargement du 02. Août 2021, de [Source]