Le CBD et le THC sont tous les deux des cannabinoïdes de la plante de chanvre. Ils se différencient néanmoins par leur structure chimique, ce qui a une répercussion sur leurs effets. La différence la plus importante réside dans l’influence des cannabinoïdes sur le psychisme. Le THC a des effets psychoactifs contrairement au CBD. Mais les différences concernent aussi la législation.

Si semblables mais si différents

La question de savoir ce qu'il en est du CBD et du THC ne vous a-t-elle jamais effleuré l'esprit ? Ou pourquoi votre huile de CBD porte-t-elle la mention "sans THC" ? Le cannabidiol, ou CBD, et le tétrahydrocannabinol, également connu sous le nom de THC, sont les cannabinoïdes les plus connus et les plus étudiés de la plante de chanvre. Bien qu'ils proviennent tous deux de la même plante, leurs effets sont très différents. Ces différences déterminent leur utilisation et leur légalité.

C'est pourquoi il est d'autant plus important de pouvoir faire la différence entre les deux cannabinoïdes dans la mesure où la réputation négative du THC ne s'applique pas du tout au CBD. Si le THC est principalement associé à la marijuana et aux états enivrants de la plante de chanvre, le CBD est, lui, connu pour son potentiel thérapeutique de soutien. Pour en savoir plus sur les cannabinoïdes, lisez la suite.

Différences entre CBD et THC

Les propriétés des cannabinoïdes diffèrent en partie comme le jour et la nuit. Voici un aperçu des principales divergences :

CBD

THC

Pas d’effets psychoactifs / non planant Effets psychoactifs / effets pour „planer“
Libre d'accès Soumis à la loi sur les stupéfiants (sauf THC médical)
Considéré comme sûr par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) [1] Effets sur le système nerveux central -> Effets négatifs sur la conduite de machines et de véhicules après consommation
Autorisé par l'Agence mondiale antidopage (AMA)[2] Sur la liste des substances interdites de l'AMA

Des effets différents

Le CBD et le THC influencent le corps humain par le biais du système endocannabinoïde , un réseau complexe de récepteurs et d'(endo)cannabinoïdes qui parcourt l'ensemble du corps. Par le biais de ce système, le CBD exerce de multiples influences favorables au bien-être, sans effets enivrants. Son grand pouvoir relaxant est au premier plan.

Le THC, en revanche, a un effet psychoactif. En raison de ses propriétés enivrantes, la concentration, la capacité de réflexion, les mouvements et la coordination générale sont affectés. La participation à la vie quotidienne s'en trouve limitée, par exemple en raison d'une diminution du temps de réaction. Un risque accru d'accident en est la conséquence [3].

Législation

Un autre point particulièrement décisif qui distingue nettement les cannabinoïdes les uns des autres est leur statut juridique. Celui-ci est le plus souvent spécifique à chaque pays, mais il existe des similitudes juridiques, surtout en Europe. Le CBD est en vente libre et légal dans de nombreux pays, sous certaines conditions, car il est obtenu à partir de plantes de chanvre commercial à faible teneur en THC.

Quant au THC, il est interdit dans la plupart des pays. Depuis 2017, la marijuana est autorisée dans certains pays, dont l'Allemagne, à des fins de traitement purement médico-thérapeutique de maladies. Pour pouvoir acheter légalement des produits CBD, il faut que le taux de THC soit inférieur à la limite de 0,2 % de THC autorisée par la loi dans la plupart des pays. Selon le pays, la limite imposée peut varier.

De manière générale, la situation juridique des produits à base de chanvre et de cannabis évolue fréquemment.

Profil de sécurité

En comparaison avec le THC, le CBD a un profil de sécurité globalement bon, comme le fit savoir l’organisation mondiale de la santé (OMS) lors de sa conférence officielle en 2018 à Genève. Même l’AMA, l’agence mondiale anti-dopage, est aussi de cet avis et a rayé le CBD de la liste des substances interdites. Le cannabidiol peut ainsi être consommé légalement par les sportifs de haut niveau dans leurs objectifs de régénération et de performance. Ce n’est pas le cas du THC.

Consommation

Les extraits de CBD sont le plus souvent transformés en huiles de CBD, en capsules, en compléments alimentaires et en produits de soins. Ces produits peuvent être facilement intégré au quotidien de chacun. La consommation de THC est bien moins discrète. Le cannabinoïde est fumé dans la plupart des cas, ce qui a des conséquences néfastes sur la santé.

Mais comment deux substances, qui proviennent de la même plante peuvent avoir des effets si différents ? Pour répondre à cette question, il nous faut regarder de plus près la structure chimique des deux substances.

La structure chimique du CBD & du THC

Il est vrai que les substances sont difficiles à distinguer au premier coup d’oeil. Néanmoins, il existe une petite différence, mais de taille, qui explique les effets différents des deux substances. Le THC et le CBD possèdent tous les deux 21 atomes de carbone, 30 atomes d'hydrogène et deux atomes d'oxygène. La seule différence est que dans le cas du CBD, l'un des cycles carbonés est ouvert, alors que dans le cas du THC, il ne l'est pas.

  • Formule chimique du CBD C21H30O2
  • Formule chimique du THC C₂₁H₃₀O₂

Le schéma suivant illustre la structure différente des deux cannabinoïdes :

Différence de la structure chimique du CBD et du THC

Comment le CBD agit-il sur le corps ?

Le CBD agit sur le corps tout en douceur via le système endocannabinoïde (SEC) : Plusieurs études menées in-vitro ont montré, que le CBD n’active pas directement les récepteurs du SEC, mais qu’il influence seulement leurs effets[4]. Le CBD développe son potentiel de manière indirecte ; en bloquant l’enzyme FAAH, responsable de la dégradation de l’anandamide.

S'il y a une quantité plus importante d'anandamide, l'activité du CB1 est alors renforcée et le SCE est généralement doté d'une plus grande vitalité [5]. Il a également été démontré que certains effets physiologiques du cannabidiol ne sont pas véhiculés par les récepteurs cannabinoïdes - ainsi, le CBD a également des cibles en dehors du SCE [4].

Le CBD repose sur une approche générale visant à améliorer l'état psychique et physique.

Cependant, la recherche en est encore à ses débuts - c'est pourquoi le CBD est principalement utilisé comme complément naturel.

Comment le THC agit-il sur le corps ?

Comparé au CBD, le THC a un effet moins complexe. Le cannabinoïde se lie directement aux récepteurs du système endocannabinoïde - cette interaction active provoque les effets psychoactifs. Des études indiquent que cette action entraîne la libération d'une quantité accrue de dopamine et bloque le neurotransmetteur GABA [6]. D'où la sensation d'euphorie ressentie lors de la prise de THC, qui s'accompagne d'une modification de la perception.

Le cannabis, le chanvre et la marijuana : Quelles sont les différences ?

Cannabis médical, chanvre industriel, marijuana, autant de termes différents qui décrivent en fait tous la même plante : Cannabis sativa L., une espèce de la famille du chanvre. Elle comprend de nombreuses variétés différentes avec des composants différents et par conséquent des teneurs en CBD et en THC différentes. Pour la production d'huile de CBD, il est important de choisir le produit végétal approprié parmi toutes les variétés.

Cannabis, Chanvre et Marijuana : où est la différence ?

Comment réguler le taux de CBD et de THC ?

La variété du chanvre est décisive dans la teneur en CBD et en THC. Celui qu’on appelle chanvre industriel est cultivé à des fins d’utilisations commerciales. Contrairement à la marijuana, celui-ci n’est pas voué à être vendu comme un substance enivrante ou comme un médicament. Le chanvre industriel sert à :

  • La production de fibres de chanvre.
  • Récolter les graines de chanvre.
  • Récolter les graines de chanvre Extraire les huiles de CBD, les huiles essentielles de chanvre et du thé.

Cette dernière utilisation repose principalement sur les fleurs et les feuilles de chanvre. En fonction de la variété et de la méthode de culture, le chanvre industriel présente différentes teneurs en cannabinoïdes et en terpènes. La teneur en CBD peut être illimitée et l'odeur peut également varier en fonction des différentes teneurs en terpènes. La teneur en THC, en revanche, est soumise à des directives strictes[7].

Avantages et inconvénients des cannabinoïdes

Dans la mesure où le CBD est en vente libre, ce cannabinoïde présente bien sûr un énorme avantage par rapport au THC - de plus, il n'a pas d'effet psychoactif et contribue globalement à améliorer l'état psychique et émotionnel.

Mais le THC a également sa place : En cas de troubles graves, l'utilisation thérapeutique de soutien du cannabinoïde peut apporter des résultats. De plus, il compte parmi les cannabinoïdes les plus étudiés de la plante de chanvre. Un inconvénient majeur est toutefois l'influence négative qu'il exerce sur les perceptions sensorielles. La consommation de CBD ne pose pas de problème pour la santé - tandis que fumer du THC libère des substances nocives.

Le CBD offre toute une série d'avantages au quotidien ainsi que de multiples domaines d'utilisation.

Combiner plusieurs substances végétales ensemble ?

Des études ont constaté que combiner le CBD au THC permet de réduire les effets négatifs de ce dernier [8]. Le CBD vise toujours à créer une harmonie et à affaiblir les extrêmes, ce qui est le cas pour le THC.

Il est recommandé de combiner le CBD avec d'autres substances de la plante de chanvre, comme les terpènes. Le fameux effet d’entourage des terpènes doit contribuer à améliorer les effets grâce à l'interaction idéale entre les cannabinoïdes et les terpènes.

Conclusion

Rares sont les substances végétales qui possèdent autant de points communs et qui sont pourtant si contradictoires : la structure chimique du CBD et du THC se ressemble à s'y méprendre et leur origine est également la même. Pourtant, c'est le THC, connu pour ses effets psychoactifs, qui fait la différence en matière de sensation stupéfiante. Les produits contenant du THC sont donc illégaux, sauf s'ils sont prescrits médicalement. Les produits à base de CBD possèdent, non seulement un bon profil de sécurité et l'absence d'effets psychoactifs, mais aussi un large éventail de potentiels thérapeutiques. Ils constituent donc un complément très apprécié pour relever les multiples défis du quotidien.

Sources

[1] WHO. (2018). Cannabidiol. Critical Review Report. Expert Committee on Drug Dependence Fortieth Meeting Geneva, 4-7 June 2018. Téléchargement du 27. Mai 2021, de [Source]

[2] WADA. (o.J.). Cannabinoid. Téléchargement du 26. Mai 2021, de [Source]

[3] Hahn, M., Hefner, G., Roll, S. (2019). Cannabiskonsum mit Folgen. Deutsche Apotheker Zeitung. 2019, Nr. 8, S. 46. Téléchargement du 27. Mai 2021, de [Source]

[4] Larsen, C. & Shahinas, J. (2020). Dosage, Efficacy and Safety of Cannabidiol Administration in Adults: A Systematic Review of Human Trials. J Clin Med Res. 12 (3). S. 129-141. Téléchargement du 26. Mai 2021, de [Source]

[5] Leinow, L. & Birnbaum, J. (2019). Heilen mit CBD. Das wissenschaftlich fundierte Handbuch zur medizinischen Anwendung von Cannabidiol. Riva Verlag: München.

[6] Pistis, M. (2002). Delta (9)-tetrahydrocannabinol decreases extracellular GABA and increases extracellular glutamate and dopamine levels in the rat prefrontal cortex: an in vivo microdialysis study. Brain Res. 948(1-2). S.155-8. Téléchargement du 26. Mai 2021, de [Source]

[7] Hartmann, M. (2021). CBD. Heilen mit Hanf ohne High. Hilfe bei Stress, Schmerzen, Schlaflosigkeit, Migräne u.v.m. Hans-Nietsch-Verlag: Roßdorf.